« Notre devoir est de survivre pour tuer. »

Cela fait un sacré moment que j’ai ce projet de me constituer une armée personnelle.

Après avoir entamé une armée d’Eldars Noirs il y a de ça quelques temps maintenant, je me suis finalement rabattu sur les Dark Angels (je peux dire merci à la sortie de la boîte Vengeance Noire).

Une fois mes économies rassemblées, quelques dépenses plus tard, me voilà avec un petit bataillon. L’objectif ? Avoir une armée composée de figurines qui me plaisent, avec leur propre caractère. Non pas forcément pour jouer (de temps en temps avec les potes, tout de même), mais surtout pour remplir ma vitrine, très peu fournie du fait des très nombreuses commandes que j’ai réalisé ces dernières années. Et surtout pour mon pure plaisir… Avoir enfin une armée dont je sois vraiment fier ! (rdv aux Armies on Parade dans quelques années ? 😀 )

Mais quelle est vraiment ma vision des Dark Angels… C’est là toute la question. J’avais déjà peint une armée DA aux couleurs plutôt flashy qui avait fait l’objet d’un tuto, mais ma vision de ceux-ci a depuis bien évoluée. J’ai décidé de les peindre de la façon la plus dark possible, avec des salissures et une peinture pas forcément fluff. Je voulais avoir une armée qui ait de la gueule, où chaque Space Marine semble déterminé, évoluant dans univers hostile, un désert de sable rouge, instable, où les pauses sont rares et les combats réguliers et meurtriers.

J’ai décidé de peindre mes DA aux couleurs de la Deathwing. Toutes les couleurs classiques des DA sont présentes : rouge, vert, et beige. Seulement je les ai réparties différemment, pour leur donner plus de caractère (à mon humble avis), plus austère et plus belliqueux. J’ai également ajouté plus de métal qu’il n’y en a d’habitude, pour d’une part me le faire travailler (j’ai encore pas mal de lacunes avec le TMP et le weathering), et d’autre part les rendre plus agressifs.

En espérant que ce soit réussit, je vous laisse maintenant regarder les premières figurines d’une série qui je l’espère s’annonce longue et passionnante (pour vous comme pour moi).

Retrouvez plus de photos du Stormtalon sur mon site

Pigment

6 Comments

  1. Et bah ça laisse rêveur ! mais pour etre plus constructif, je dirais que tu as raison de te lancer dans un projet perso comme celui-là, c’est important de se faire plaisir avec son armée, et à te lire, j’ai bien l’impression que tu te fais très plaisir là avec tout ces DA, non ?
    En plus, comme tu le précises, ça permet de travailler certaines techniques qu’on utilise moins voir pas du tout en temps normal.
    un sujet à suivre ! ^^

    • Oui bien sûr je vais sûrement faire un tuto mais rapidement :
      Ombres : Cam medi Brown + Insignia Blue
      Base : Khaki Brown
      Eclaircissements : Sand
      puis Sand + Ivory puis Ivory (au pinceau les arêtes)
      puis reprise des transitions ombres / base avec le Khaki puis glacis de Khaki et par ci par là de Burnt Umber

      Toutes les premières étapes sont à l’aéro, faisable à l’aéro mais ça demande plus de temps. Tous les pots proviennent de la gamme Vallejo « Model Air » (spéciale aéro) ou « Model Color ». Pour du travail au pinceau (si tu n’as pas d’aéro), on peut trouver des teintes similaires dans la gamme Model Color, plus couvrante et adaptée au travail au pinceau. La Model Air peut être utilisée au pinceau mais évite pour les couches de base, c’est galère et pas assez de pouvoir couvrant ^^

      Voilà voilà!

  2. Pingback : [Septembre] Best of | 03

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *