Sorcier de Tzeentch : tremblez.

« La puissance de la magie de Tzeentch n’est plus à prouver. »

Cette figurine m’a fait de l’oeil dès sa sortie. Et je l’avoue, je me suis jeté dessus. Mais ça n’est pas la seule figurine pour laquelle j’ai craqué, bien au contraire. Il doit m’en rester une centaine pour lesquelles j’ai craqué. Vous connaissez sûrement la passion du peintre pour l’achat compulsif !

Quoiqu’il en soit, il s’agit bien de celle-là que j’ai enfin eu le temps de peindre, pour mon simple plaisir. Et je m’y suis donné à coeur joie. À vrai dire, je suis partie à la « one again » comme disent certains. La peinture a évoluée à son rythme, sans prétention, pour un niveau de jeu supérieur en fin de compte. J’ai pris l’occasion de tester quelques techniques, notamment un mélange entre le TMP (True Metallic Metal) et le NMM (Non Metallic Metal) sur les métaux, le contraste saturé / désaturé, chaud / froid, bref, je me suis amusé.

Alors, que pensez-vous du résultat ?

Raphaël – Pigment

2 Comments

  1. moi je dis que c’est trop injuste !!! juste au moment ou je commence mon sorcier de tzeentch (enfin mes car il y en aura 2 au final…), je vois ta pièce et là…..pfffff bah forcément un peu jaloux du rendu !!!!!!!!!! j’adore le style que tu as réussi a donner au visage, ça change de la vision GW classique ! et ça motive d’autant plus pour réussir le mien…

    • Ma peinture est faite pour inspirer et non pour décourager 😀 Enfin « inspirer », car d’autres versions bien meilleures ont été faites et m’ont d’ailleurs inspirées (check sur CoolMini ! 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *